L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légendes de Bretagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Légendes de Bretagne   Mer 13 Avr - 16:09

Voili un sujet qui devrait ne jamais voir de fin, tant la Bretagne regorge de Légendes!!!! oh

En voici une toute première pour commencer:

Le Folgoët, Salaün, le fou du bois..

   La tradition veut que la fondation de l'édifice du Folgoët se rattache à la légende du bois du fol.

   C'est au milieu du 14ème siècle qu'un pauvre innocent du nom de Salaün vivant dans les bois tout près d'une source, aux environs de Lesneven et ne connaissant que quelques mots qu'il murmure en permanence, Itron Gwerc'hez Vari (Dame Vierge Marie), meurt.
Celui-ci est enterré et bientôt il pousse sur sa tombe un lys dont le pistil dessine en lettres d'or "Avé Maria".
  
On creuse la terre, et on s'aperçoit que la plante sort de la bouche du défunt. La nouvelle se répand dans toute la Bretagne et le prétendant Monfort fait voeu, s'il triomphe d'élever à la Vierge une somptueuse chapelle. Après sa victoire d'Auray, Jean de Montfort fait commencer la construction de l'édifice qui sera achevé par son fils en 1423.




recueilli sur le site : www.anarvorig.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Ys, la ville engloutie.   Dim 17 Avr - 13:30

Voici une Légende mieux connue de tous : :wi:

YS, LA VILLE ENGLOUTIE

En ce temps là, Gradlon le Grand, roi de Cornouaille, fit construire pour sa fille Dahut, la merveilleuse cité d'Ys. Elevée plus bas que la mer, Ys en était protégée par une puissante digue. Une écluse fermait le port et seul Gradlon pouvait décider de son ouverture ou fermeture, permettant ainsi aux habitants d'aller pêcher.

La terrible et jeune Dahut, profondément attachée au culte des anciens dieux celtiques, accusait Corentin, évêque de Quimper, d'avoir rendu la ville triste et ennuyeuse. Elle rêvait d'une cité où seules règneraient richesse, liberté et joie de vivre.
Aussi, Dahut donna-t-elle à la ville un dragon qui s'empara de tous les navires marchands.
Ainsi, la ville d'Ys devint la plus riche et la plus puissante de toutes les cités de Bretagne. Dahut y régnait en maîtresse absolue, gardienne de l'ancienne religion des Celtes.
Chaque soir, elle faisait venir un nouvel amant au palais, l'obligeant à porter un masque de soie. Mais le masque était enchanté et à l'aube il se transformait en griffes de métal, tuant ainsi ses amants dont le corps était jeté du haut d'une falaise dans l'océan.

Un beau matin, un prince, tout de rouge vêtu, arriva dans la cité. Dahut tomba aussitôt amoureuse de l'étranger. Or (il fallait s'en douter) c'était le diable que Dieu envoyait pour châtier la ville pécheresse. Par amour pour lui, elle lui donna la clé de l'écluse qu'elle déroba à son-père pendant son sommeil.
Le prince ouvrit l'écluse et l'océan en furie envahit la ville en déferlant dans les rues et étouffant ainsi les cris d'horreur des habitants.
Seul, le roi Gradlon réussit à s'échapper de cet enfer avec l'aide de saint Gwénolé.
Sur son cheval marin, il se mit à chevaucher péniblement dans les vagues, alourdi par un poids qui n'était autre que sa fille. Sommé par saint Guénolé, il abandonna sa fille et parvint à regagner le rivage.

Aujourd'hui encore, il arrive que par temps calme, les pêcheurs de Douarnenez entendent souvent sonner les cloches, sous la mer et disent qu'un jour, Ys renaîtra. Plus belle que jamais.
wt

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
fiwen
Graine de Lutin
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 20 Déc - 19:56

ah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
la bretagne!!!!!!
la cornouaille!!!!!
le paradis des celtes!!!!!
je suis fan!!!!!!!! ye
Revenir en haut Aller en bas
gwerz
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 842
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 20 Déc - 21:21

Les lavandières de nuit.

Ce sont des femmes mortes dans l'année et punies pour une faute qui les éloignent du paradis. Toutes les nuits, au lavoir, elles lavent les linceuls des morts. Le passant est invité à les aider à essorer ces draps.
Malheur à lui si il ne tourne pas le drap dans le même sens qu'elles ! Il meurt sur le champ!
Revenir en haut Aller en bas
http://jardindeschats.skynetblogs.be/
gwerz
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 842
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 20 Déc - 21:26

Le youdig

près de Braspart, dans le Finistère, il y a le "Yeun Ellez", les sources de l'Enfer. Ce marécage est maintenant sous un lac artificiel mais il y a encore 60 ans de cela, au milieu, une fondrière, un gouffre, ouvrait sur les enfers, c'est le Youdig.

C'est juste à côté qu'a été construite la centrale nucléaire de Brennilis, une belle porte des enfers elle aussi , même si elle est en cours de démolition maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://jardindeschats.skynetblogs.be/
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Ven 6 Jan - 12:25

fe C'est un conte celtique

La Légende d'Azénor

Le bastion Sourdéac et la tour Azenor

Le château de Brest, construit sur une assise gallo-romaine, fut maintes fois renforcé au cours de l'Histoire, avant d'être achevé par Vauban.
Cette magnifique forteresse témoigne entre autres de la puisssance des comtes de Léon jusqu'au milieu du 14e siècle. Outre le donjon qui domine la Penfeld, de nombreuses tours et bastions érigés du 13e au 17e siècle composent les impressionnantes défenses de l'ouvrage. Relique du premier château féodal, la tour Azénor (13e) rappelle la tragique histoire de la fille du comte Even. On dit en effet que c'est ici que la jeune femme aurait été injustement emprisonnée.

Les faits se déroulèrent en 537. Epouse du comte Chunaire de Goëlo depuis à peine quelque mois, la jeune Azénor subissait continuellement les critiques acerbes de sa marâtre, la seconde femme de son père. Cette dernière ne manquait jamais une occasion de la calomnier et de porter le discrédit sur la nouvelle mariée. Elle fit tant et si bien qu'elle réussit à convaincre le comte de l'adultère de sa femme. Fou de jalousie et se croyant déshonoré, il la fit ramener chez son père et emprisonner dans la tour qui porte son nom. Même de là, les gens, émus, l'entendait prier pour ses propres bourreaux. Selon la sentence prévue, elle devait être brûlée vive pour avoir pêché. Mais le jour en question, le feu ne voulut pas prendre. Elle fut alors placée dans un tonneau qui fut jeté à la mer. On dit alors qu'un ange l'accompagna, la protégeant contre vents et marées. Elle accosta quelques mois plus tard sur la terre d'Irlande, ayant mis au monde un beau garçon qu'elle appela Budoc. Sa belle-mère, à l'approche de la mort, finit par avouer sa forfaiture. Le comte s'en alla alors par monts et par vaux, recherchant de pays en pays celle qu'il avait injustement condamnée. Débarquant en Irlande, il remarqua un jeune enfant, le vivant portrait d'Azénor. Ce dernier le mena alors à sa mère, devenue lavandière. Puis ils rentrèrent tous trois en Bretagne.

La légende dit aussi, selon une autre version, que Budoc préféra consacrer sa vie à Dieu dans un monastère irlandais puis que, fuyant les honneurs, il gagna la Bretagne sur une auge de pierre. On raconte qu'il débarqua sur le littoral de Porspoder - L'église est d'ailleurs placée sous son patronage - puis qu'un an plus tard il exerça son patronage à Plourin. L'inspiration divine le mena ensuite jusqu'à Dol où il tint une charge importante auprès de l'évêque Magloire pendant une vingtaine d'années.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Ven 6 Jan - 17:15


Oh! merci de venir cultiver la Bretagne!!!
cette légende a été reprise par le frères Grimms, avec quelques nuances sur les faits, mais le fond de l'histoire est la même! je ne sais plus le titre!

Merci Beloved! fe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Elfe Triskell
Germe de Lutin
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Forêt de Brocéliande
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 10 Jan - 20:40

gwerz a écrit:
Le youdig

près de Braspart, dans le Finistère, il y a le "Yeun Ellez", les sources de l'Enfer. Ce marécage est maintenant sous un lac artificiel mais il y a encore 60 ans de cela, au milieu, une fondrière, un gouffre, ouvrait sur les enfers, c'est le Youdig.

C'est juste à côté qu'a été construite la centrale nucléaire de Brennilis, une belle porte des enfers elle aussi , même si elle est en cours de démolition maintenant.

Si vous passez à Brennilis près du Youdig, arrêtez-vous, vous en serez enchanté !!

Je suis allée dans la région du Youdig pour visiter un musée, et mangé dans une auberge du pot au feu et du gateau breton, une bolée de cidre et danser au son de la vieille et de la bombarde.

Nous avons été totalement absorbé par l'histoire et remonté le temps au pays des ancêtres.

Ils ont reconstitué, une épicerie, l'intérieur d'une maison grandeur nature et un village en miniature : http://www.youdig.fr/

extrait :

En 1985, la ''Chienne du monde'' s'abat sur la famille Le Lann : la fermeture de la centrale nucléaire de Brennilis entraine la disparition de l'entreprise familiale. La ruine et le désespoir sont durement ressentis par toute la famille.
Dans un ultime instinct de survie, Annick Le Lann aura la lumineuse idée d'entreprendre la construction à échelle réduite de la chapelle St Michel de Brasparts.
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mer 11 Jan - 0:07

Superbe! il y a tant de lieux à voir et à aimer en Bretagne!
Je prends note de celui-ci! ...et le jour où j'y retournerai, je sens que je vais devoir me faire un bon plan-itinéraire!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Acya
Grand Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 1220
Localisation : Alfaheim
Date d'inscription : 01/06/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mer 11 Jan - 13:39

Je connaissais de nom la ville d'Ys car qui a lu un peu de roman médiéval celtique ne peut qu'avoir lu un jour ce nom aux consonnances féeriques. Cependant l'histoire est beaucoup plus belle que ce que je m'imaginais (en fait, j'étais persuadée que ça donnait une version celtique de l'Atlandide, mythe dont je suis fan.)
Merci Béa de nous faire partager de si beaux rêves. Promis, un jour j'en mettrais mais des contes nordiques pour changer.
Bises à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elfetvampire.populus.ch
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 21 Mar - 23:44

cr Une légende qui finit bien heureusement pour les amoureux, ouf !

La fée de l’île de Loc’h

L’histoire qui débute à Lannilis est celle de Houarn Pogamm et de Bellah Postik, deux jeunes amoureux promis depuis longue date. Malheureusement, la mort de leurs parents les avaient plongés dans le dénuement, et chacun, tout en travaillant dur, n’arrivait pas à mettre suffisamment d’argent de côté pour acheter une petite vache et un cochon maigre et pouvoir ainsi se marier.

Las d’attendre, Houarn décida de prendre la route en quête d’une meilleure fortune. Bellah, inquiète de le voir ainsi s’en aller, lui confia deux des trois reliques qu’elle tenait pour seul héritage.

. La première, la clochette de saint Kolédok, avait pour objet d’avertir proches et amis que vous couriez un grand danger.

. La seconde, le couteau de saint Corentin, annulait les maléfices des sorciers dès qu’il entrait en contact avec leurs victimes .

. La troisième relique, le bâton de saint Vouga, elle le garda pour elle car il possédait le pouvoir de vous transporter où vous vouliez.

Arrivant dans le Sud-Finistère, Houarn entendit parler de la Groac’h de l’étang du Loc’h qui se trouvait sur la plus grande des îles des Glénans. La Groac’h -ou la fée- était, disait-on, d’une richesse incommensurable. Nombreux étaient les jeunes gens qui avaient tenté de s’emparer de son trésor mais personne n’en était jamais revenu.

Imprudent jeune homme

N’écoutant guère les conseils de prudence des gens de la région, Houarn s’embarqua pour l’île du Loch, bien décidé à tenter sa chance. Un petit bateau semblait l’attendre sur l’étang. Mais dès qu’il eut mis les deux pieds dedans, ce dernier plongea au plus profond de l’eau. Houarn se retrouva ainsi à l’entrée d’un merveilleux palais de coquillages, où l’on accédait par un bel escalier de cristal. La fée l’ensorcela aussitôt par sa beauté et ses vins savoureux. Elle lui offrit de partager ses richesses s’il acceptait de la prendre pour épouse.

Houarn, sous le charme, accepta et la fée le métamorphosa en grenouille.

Bellah entendit aussitôt tinter la fameuse clochette de saint Kadélok. Son bâton magique la conduisit alors auprès du véritable époux de la Groc’h, lui aussi condamné à un triste sort, qui lui donna le secret pour délivrer Houarn et tous les autres.

Déguisée en séduisant jeune homme, elle se renditdonc sur l’île et déjouant le piège de la sorcière, libéra les malheureux captifs après leur avoir rendu forme humaine.

Houarn et Bellah purent ensuite faire leur choix parmi le trésor et rentrèrent dans leur pays de Lannilis, fortune faite, et prêts à se marier.

(D’après un texte d’Emile Souvestre)
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   Mar 21 Mar - 23:52

oh oui! superbe!!! j'avais trouvé une version plus longue, mais j'ai tant de "favoris" Bretons, que je ne sais plus où la retrouver! 'va falloir que je refarfouille tout ça!!!

merci Dame Beloved zou

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légendes de Bretagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légendes de Bretagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bretagne magazine HS - Contes et légendes
» Mythes et légendes bretonnes 4
» D’une Bretagne à l’autre, les migrations bretonnes entre histoire et légendes
» Vos couples de légendes
» Avis de marché - Rennes - DRAC Bretagne - Décors intérieurs et Vitrail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: AU JARDIN :: Bretagne, Terre de Légendes! :: Légendes-
Sauter vers: