L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Miel

Aller en bas 
AuteurMessage
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Le Miel   Mer 29 Mar - 19:33

Un produit issu des plantes à fleur et qui me tient à coeur de vous parler. Mon oncle a plusieurs ruches et c'est vraiment fascinant de le voir travailler.

----------------------------------------

Le miel est un aliment connu depuis des millénaires. Riche des nombreux symboles qui lui ont été attribués, il a laissé son empreinte dans les cultures qu'il a traversé.

un peu de mythologie :

Pour les Grecs, tous les phénomènes de la nature étaient d'origine divine. C'est dans leur mythologie que le miel est le plus présent, particulièrement dans la légende d'Aristée. Celle-ci pourrait expliquer l'origine mystérieuse des abeilles.

"Aristée, fils du dieu Apollon, possédait un rucher. Mais il voulut séduire Eurydice, l'épouse d'Orphée, et celle-ci, en échappant à ses avances, mourut d'une morsure de serpent. Orphée, pour se venger, détruisit le rucher d'Aristée. Pour calmer la colère des Dieux courroucés par sa faute, Aristée sacrifia quatre taureaux et quatre génisses : de leurs entrailles surgirent de nouveaux essaims grâce auxquels Aristée reconstitua son rucher et put enseigner l'apiculture aux hommes."

Virgile, Géorgiques, chapitre IV


Les Grecs anciens pensaient alors que les abeilles naissaient spontanément de cadavres d'animaux et que le miel tombait littéralement du ciel.

Dans les textes de l'ancienne Egypte, les abeilles sont nées des larmes du Dieu solaire Râ. En tombant sur le sol, ces larmes se sont transformées en abeilles. Le miel ainsi fabriqué faisait partie des offrandes religieuses.

Au Moyen Âge, on croyait que le miel venait d'une rosée coagulée et collectée par les abeilles et la médecine en faisait un remède pour soigner les plaies.

L'abeille, un emblème noble

Grandes travailleuses, les abeilles ont été le symbole de la monarchie absolue dans l'ancienne Egypte. De nombreuses dynasties jusqu'aux Ptolémée utilisèrent le même hiéroglyphe pour l'abeille et pour le pharaon. De même, en France, elle était omniprésente en tant que motif sous Napoléon 1er, que ce soit sur ses tapis ou son manteau de sacre.

L'abeille peut surtout être l'emblème du Christ : d'un côté, douceur du miel et miséricorde divine ; de l'autre, danger du dard et exercice de la justice en tant que Christ-juge.

La naissance de l'apiculture

L'abeille était autrefois nommée Apis mellifera (littéralement "abeille porteuse de miel"). On croyait en effet que les abeilles portaient vers la ruche le miel trouvé sur les plantes, jusqu'à ce qu'on comprenne qu'en fait, elles faisaient le miel et qu'elles l'utilisaient également comme nourriture.

Ce sont les Égyptiens de l'Ancien Empire, il y a 4.400 ans, qui ont été les premiers à domestiquer les abeilles dans des ruches en poterie. Auparavant, les hommes allaient chercher le miel dans la nature, dans les troncs creux par exemple.

Aux XIVème et XVème siècles, les arbres étaient coupés et amenés à proximité des habitations où les abeilles pourraient être surveillées et le miel accessible.

Le miel depuis ses origines

L'origine du mot miel est à rechercher dans le mot sanskrit medhu. Les usages qu'en faisaient les Anciens étaient très variés.

Déjà dans les civilisations antiques, il était employé dans la cuisine pour donner une saveur sucrée aux aliments et aux boissons. Il jouait également un grand rôle dans la guérison des maladies, pour soigner par exemple les brûlures ou les plaies infectées.

Il était égalemment connu sous le nom de melikraton et avait une valeur religieuse très importante. Les Livres Saints, comme la Bible et le Coran, louent ainsi ses vertus. En Egypte, il était considéré comme source d'immortalité et servait à conserver la dépouille du pharaon. Chez les Scandinaves, il donnait l'hydromel, la boisson des dieux. A Babylone, le miel était offert en sacrifice aux dieux lorsqu'un temple était construit. Enfin, en Afrique, il avait une grande importance dans le rituel de la naissance et de la mort.

Le miel fut pourtant détrôné par la généralisation du sucre de canne au XVIIème siècle.

ch
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Mer 29 Mar - 19:38

La récolte par les abeilles

Les abeilles sont bien connues pour leur organisation du travail.

Les butineuses récoltent le nectar au creux du calice des fleurs, puis le transportent jusqu'à la ruche. Pendant le trajet, sous l'effet d'une enzyme, le saccharose du nectar se transforme en glucose et fructose.

Arrivées à la ruche, les butineuses régurgitent leur contenu et le transmettent à de jeunes ouvrières. Après 15 minutes, celles-ci le confient à d'autres ouvrières. Passant ainsi d'abeille en abeille, le nectar sera transformé environ une centaine de fois par les enzymes de chacune.

Le nectar, qui est alors composé de 75 % d'eau, est ensuite déposé dans des alvéoles. Sous l'action du battement des ailes des abeilles, il va perdre plus de 50 % d'humidité. Ainsi, après 3 ou 4 jours de ventilation, le nectar ne contient plus que 15 % à 20 % d'eau.



Une fois la transformation achevée, les abeilles recouvrent les alvéoles d'un fin opercule de cire. Puis le miel est stocké dans les rayons de la ruche où il peut, soit se conserver des dizaines d'années, soit être consommé régulièrement par la colonie. Car pour les abeilles, il s'agit en fait de provisions leur permettant de subsister si le nectar venait à manquer.

-----------------------------------------------

Les étapes de traitement

Une fois les cadres de hausses récupérés, l'apiculteur les emmène à la miellerie. Là, il retire les bouchons de cire des alvéoles à l'aide d'un couteau à désoperculer (ou de machines à lame vibrante dans les grandes exploitations).

Les cadres sont ensuite placés dans un extracteur, grande cuve en acier inoxydable qui utilise la force centrifuge pour extraire le miel des alvéoles. En aucun cas celui-ci ne doit être chauffé.

Le miel est ensuite filtré plusieurs fois afin d'éliminer les résidus (cire, abeilles mortes, etc.).

Après l'extraction et la filtration, les cadres sont replacés dans la ruche pour que les abeilles finissent de les nettoyer. Le miel, quant à lui, est placé dans des maturateurs où il décante pendant plusieurs jours (de 48 heures à 1 semaine). Durant ce laps de temps, les bulles d'air accumulées lors des manipulations précédentes s'évacuent lentement. C'est pourquoi plus la décantation est longue, meilleure est la purification.

Le miel est enfin prêt à être conditionné… et mangé !

------------------------------------------------------

Les propriétés thérapeutiques du miel

Depuis les Egyptiens, les produits de la ruche ont toujours été utilisés à des fins médicinales. On leur attribuait de nombreux pouvoirs thérapeutiques, souvent liés à des valeurs spirituelles et sacrées. Aujourd'hui, des recherches scientifiques témoignent d'effets thérapeutiques incontestables qui ouvrent de nouvelles voies de recherche en médecine et confèrent à l'apithérapie une place importante parmi les thérapies complémentaires à la médecine moderne.

En usage externe, son pouvoir cicatrisant sur les plaies, blessures et affections cutanées a été scientifiquement démontré et utilisé.

Riche en glucides (3/4 de son poids), le miel procure de l'énergie et se digère bien, beaucoup mieux que le sucre. Pauvre en saccharose, son assimilation ne produit aucune toxine dans l'organisme. Le miel est une source de longévité, il active la cicatrisation des brûlures et des blessures en application externe, et atténue les irritations de la gorge.

Pastilles au miel

Entre autres qualités thérapeutiques, le miel peut être indiqué en cas :

- d'asthénies à tous les degrés (états de fatigue physique, psychique ou intellectuelle), surtout dans les convalescences,
- d'anorexie, perte d'appétit, amaigrissement (surtout chez l'enfant et le nourrisson),
- de troubles de l'assimilation et insuffisances digestives, maladies des sphères intestinale ou rhénale, constipation, ulcères gastro-duodénaux,
de terrains constitutionnels déficients,
- d'états de carences diverses (retard de croissance, insuffisance pondérale),
- d'affections ORL et bronchiques (laryngites, toux), grâce à sa teneur en substances antibactériennes,
- nervosisme et insomnie (indications des miels fortement aromatiques)

Ce n'est pas un hasard si certaines indications médicales recommandent l'absorption de miel. En effet, les médecins prescrivent souvent des remèdes à base de miel, appliqués directement sur une plaie cutanée ou une brûlure, ingéré par voie orale contre les maux de gorge ou en gargarismes pour le traitement des aphtes.

Chaque miel possède les propriétés communes à tous les miels et celles plus spécifiques de la fleur ou de la plante dont il provient.

Un tableau vous permettra de choisir au mieux le miel qui correspond à vos besoins, afin de marier l'utilité au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Mer 29 Mar - 19:42

Les propriétés énergétiques du miel

Le haut pouvoir énergétique du miel en fait un aliment recommandé aux sportifs, avant et après un effort physique, car il opère une double action dynamogénique et stimulante du cœur. Il augmente ainsi l'endurance et favorise la récupération. En cure d'entretien, sa consommation minimale se situe entre 30 et 40 grammes par jour, soit environ une bonne cuillère à soupe, mais cette proportion peut être dépassée, surtout pour les sportifs. Sa forte teneur en sucres simples (environ 70%) et parfaitement assimilables (fructose, glucose et saccharose) en font la source d'énergie par excellence.

Le miel est un produit complexe, contenant un très grand nombre d'éléments intervenant directement sur l'harmonie de notre équilibre biologique. Consommé tel quel ou associé à d'autres aliments, il est un moyen de lutte efficace contre la fatigue engendrée par la vie stressante actuelle. Sa simplicité d'utilisation et ses vertus naturelles en font un aliment spécialement recommandé pour toute personne désireuse d'entretenir sa forme et sa santé.

Les propriétés nutritionnelles du miel

L'équilibre alimentaire est l'un des piliers fondamentaux de notre santé. Il est de fait que de nombreux déséquilibres organiques - sources eux-mêmes de maladies - trouvent leur origine dans des erreurs d'ordre alimentaire qu'il suffit de corriger pour entraîner leur guérison. Il est pratiquement impossible aujourd'hui de se procurer une alimentation biologiquement normale.

Une chaîne de facteurs aboutit inévitablement à la "dévitalisation" de notre régime alimentaire habituel en le privant d'une bonne partie des constituants essentiels dont notre organisme a besoin pour son bon équilibre et sa bonne santé. La porte est alors ouverte à la moindre agression physique (notamment microbienne) ou psychique (stress en particulier), et c'est ainsi qu'on débouche, souvent, sur de nombreux troubles fonctionnels ou lésionnels à plus ou moins court terme. En évitant ces erreurs, ou en les compensant à temps, vous éviterez bien des ennuis de santé.

Le miel est un aliment riche en sucres rapides. Il peut donc permettre au consommateur de réduire sa consommation habituelle de sucre blanc en le remplaçant par du miel, qui a un pouvoir sucrant plus élevé et qui sera donc consommé en plus faibles proportions. Comparons rapidement le miel avec le sucre traditionnel :

- Le sucre blanc : Issu du monde industriel, en morceau, en poudre ou cristallisé, c'est le sucre que 90% des gens consomment. Il se compose de saccharose à 100% dénaturé, dévitalisé, raffiné outre mesure et de plus blanchi au bleu d'idantrène RS.

- Le miel : Issu du nectar des fleurs, riche et vivant, il est composé de : Fructose, glucose, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, hormones, diastases, substances aromatiques produit par les abeilles. Le miel est le seul produit sucrant naturel pour l’homme.

Cet aliment naturel riche en sucres simples directement assimilables et doué d'un haut pouvoir énergétique (100 g de miel apportent 300 calories) est doté en outre de nombreuses actions et propriétés très importantes dans le cadre de la santé.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Mer 29 Mar - 19:48

Combien peut-on en consommer ?

Outre ses indiscutables qualités gustatives, le miel est un aliment riche en sucres simples, directement assimilables par l'organisme. Pour certains, le miel est d'une totale innocuité, même à doses très élevées. Il n'y a aucune aucun risque d'effet secondaire, ni aucune contre-indication ou incompatibilité avec d'autres aliments ou médicaments. Au contraire, associé à des produits thérapeutiques ou médicamenteux, le miel en facilite l'action. Soyons donc rassurés, tout le monde peut consommer du miel, depuis les enfants jusqu'aux plus agés d'entre nous.

Cependant, son pouvoir sucrant est très élevé, égal ou même supérieur à celui du sucre. Comme tout aliment sucrant, il est donc déconseillé d'en abuser. Le miel est donc à consommer avec précaution et modération dans 3 cas seulement :

- L'hypertriglycérimie (hausse exccessive des tryglicérides dans le sang),
- La lithiase urinaire oxalique,
- Le diabète : le miel est strictement interdit aux diabétiques car il contient en moyenne 38 % de fructose et 31 % de glucose. Il est à noter toutefois que pour les diabétiques, en cas de crise d'hypoglycémie due à un surdosage d'insuline, il est préférable de remplacer le sucre blanc classique par du miel, tout en restant dans de petites quantités. En effet, il est moins calorique que le sucre blanc : 300 calories environ pour 100g de miel (contre 400 calories pour 100 g de sucre).

-------------------------------------------------

Petits conseils culinaires…

Pour la cuisine

- Sur une tranche de pain grillé, dans un yaourt, un gâteau ou une salade de fruits, n'hésitez pas à remplacer le sucre par le miel. Moins calorique, il apportera une saveur raffinée inimitable.
- Vous pouvez également remplacer la matière grasse par du miel lorsque vous cuisinez de la viande. Celle-ci n'en sera que plus légère, plus digeste… et magnifiquement dorée!
- Le miel donne aussi un goût plus subtil à la crème fouettée tout en la gardant ferme plus longtemps.


Pour la conservation

- Rangez votre miel dans un pot hermétique, à l'abri de l'air et de l'humidité, dans un endroit sec, ni trop frais, ni trop chaud. Ne le mettez jamais au réfrigérateur car il cristalliserait!
- Le miel se conserve longtemps, mais il est préférable de le consommer dans les mois qui suivent sa fabrication pour profiter de ses vertus. De plus, une fois ouvert, il peut cristalliser au bout de quelques semaines.


Autres petites astuces

- Pour liquéfier un miel cristallisé ou trop épais, chauffez-le au bain-marie tiède (40°) : il reprendra une consistance plus fluide sans s'altérer pour autant.
- Si le miel colle à votre cuillère, trempez-la dans de l'eau froide juste avant de la plonger dans le pot de miel.

-----------------------------------------------------

Les boissons

Chaudes ou froides, les boissons au miel raviront vos papilles à toute heure et en toute saison.

THE AU MIEL

Personnes : 1

Temps de préparation : 5 minutes

Ingrédients :

Thé en sachet ou en feuille
Miel d'oranger ou de tilleul

Réalisation :

Verser de l'eau bouillante dans une tasse.

Mettre un sachet de thé, de préférence nature, et laisser infuser quelques minutes.
Enlever le sachet et verser une cuillère à café de miel d'oranger ou de tilleul.
Ces miels favorisent le sommeil et apaisent les palpitations par leurs vertus calmantes. Quelques gouttes de citron apaiseront également les maux de gorge en renforçant le pouvoir antiseptique du miel.
J A déguster le matin pour un réveil en douceur ou le soir pour se détendre.

LAIT CHAUD AU MIEL

Personnes : 1

Temps de préparation : 10 minutes

Ingrédients :

1 grande tasse de lait
2 cuillères à café de miel, au choix

Réalisation :

Faire chauffer le lait dans une casserole sans le faire bouillir.
Verser dans une grande tasse.
Ajouter le miel et bien mélanger.
J A déguster le soir avant de dormir car très relaxant.

LAIT A L'AVOCAT ET AU MIEL

Personnes : 1

Temps de préparation : 10 minutes

Ingrédients :

½ petit avocat bien mûr
Le jus d'½ citron
1 cuillère à soupe de miel d'acacia ou mille fleurs
10 cl de lait
10 cl de lait fermenté

Réalisation :

Bien laver le citron (éventuellement le brosser), puis le couper en 2.
Sur une des deux moitié, prélever un gros morceau de zeste. Le hacher finement.
Eplucher l'avocat et le dénoyauter.
Au mixer, passer la moitié d'avocat avec le jus du demi citron, le miel, le lait glacé et le lait fermenté.
Verser dans un verre haut et saupoudrer du zeste de citron haché.
J A déguster au petit-déjeuner car c'est une boisson pleine d'énergie (calcium et vitamine).

COCKTAIL AU MIEL

Personnes : 1

Temps de préparation : 5 minutes

Ingrédients :

1/3 de rhum blanc
2/3 de jus d'orange sanguine
2 cuillères à café de miel

Réalisation :

Décorer de sucre, tout autour du bord, un verre type verre à vin.
Verser le rhum et le jus d'orange.
Ajouter le miel.
Mélanger et boire immédiatement (car le miel tend à rester au fond du verre).
J A déguster en apéritif

---------------------------------------------------

fe petit sondage : Qui d'entre vous consommez du miel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Jeu 30 Mar - 0:05

fe Dame Beloved!!! je te suis extrêment reconnaissante d'avoir ouvert ce sujet, car l'Abeille est un insecte que j'admire énormément ...et voui!
petit être indispensable à l'équilibre de Dame Nature, pour moi, elle symbolise aussi ce renouveau incessant et nous font don d'un bien précieux trésor qu'est le Miel!

et ton rappel historique fait écho aux thérapeutiques druidiques qui ont été engendrées, si je puis dire, par nombreuses des croyances grecques, quant aux phénomènes de la Nature et de l'utilisation des Plantes!

J'imprime et je colle dans mon cahier! héhé!
merci Beloved! zou

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Jeu 30 Mar - 16:44

et en ce moment, les abeilles s'en donnent à coeur joie avec toutes ces fleurs. fe
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Jeu 30 Mar - 22:22

halala, ouiii!
la semaine dernière, quand les abricotiers étaient encore en fleurs, outre le parfum et l"'éclat merveilleux des fleurs, ce bel arbre généreux bourdonnait d'abeilles, chantant le beau printemps!

que l doux chant! elles me charment vraiment!
elles représentent vraiment tout un cycle vital!
bref, c'est vrai que je les aime beaucoup. flo c

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
valou
Jeune Lutin


Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le Miel   Dim 2 Avr - 15:51

le miel oui super
mais nous à la maison dés que l'on a une infection qui arrive, le nez qui coule, mal à la gorge ............... le reméde : la Propolis
en fait notre pharmacie est très réduite!!
d'origine de la pharmacie du coin : paracétamol et smecta
sinondans ma vrai pharmacie:
propolis,
Aromacutil (crème tout usage!! brûlure, blessures échardes....)
eau de bleut pour les yeux
charbon végétal pour les problèmes digestif

et après ponctuellement on va voir le radiesthésite pour des compléments alimentaires pour des soins particuliers, comme des ampoules d'orties, de radis noir............

et ça fait plus de 10 ans que l'on se soigne ainsi mon mari mes 4 enfants et moi même

bises à tous

Valerie
Revenir en haut Aller en bas
Beloved
Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Le Miel   Lun 3 Avr - 17:59

Bonjour vous deux,

c'est vrai que l'on a tendance à oublier ces remèdes simples pour privilégier les médocs. c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Melusine
Germe de Lutin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 33
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Le Miel   Mer 12 Avr - 20:06

J'adore manger le miel et je l'utilise aussi en masque pour le visage et les cheveux. Ca rend la peau douce et il parait que ca aide à lutter contre les rides et les cernes. Enfin que du bon et tellement mieux que ces produits chimiques
Revenir en haut Aller en bas
http://naturalforum.naturalforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Miel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Miel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gâteau au miel
» Orange Sanguine au Miel et Crème Anglaise
» Mille-feuilles de panais aux pommes et au miel
» tarte aux noix, roquefort et miel d'Eryn
» pâte sablée au miel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: AU VERGER :: Les Druides :: L'Herboriste-
Sauter vers: