L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Korrigans

Aller en bas 
AuteurMessage
Beloved
Elfe du Jardin
Beloved

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyMer 14 Sep - 16:29

Bonjour,

Ces petites créatures m'ont toujours fasciné, alors voici un petit sujet leur étant consacré : ec

Les Korrigans sont des farfadets qui vivent principalement en Bretagne.
Ils maitrisent l'Art de l'Alchimie et leur fortune en est, parait-il, immense. Parfois, ils partagent leurs richesses avec les humains, mais ceux-là doivent rester moderés, sinon, ils peuvent se montrer belliqueux et vengeurs. Ils aiment la Pierre, et vivent généralement dans des Dolmens ou des grottes.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Beloved
Elfe du Jardin
Beloved

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyMer 14 Sep - 16:39

Suite ...

Les Korrigans Fees_lestum

Le petit peuple des korrigans avait de la vieille péninsule sa terre d'élection, et les monuments mégalithiques qui la parsèment étaient, dit-on, leurs demeures. Les géants étaient leurs ennemis mortels. Malgré leur force et leur taille, ils n'eurent pas, dans cette lutte, toujours le dessus. Si la plupart étaient débonnaires et maladroits, plus redoutés étaient les ogres, souvent puissants magiciens.

Les Korrigans Belles_legendes_meg

Ancrées par milliers dans les bois et les landes de Bretagne, de mystérieuses « grandes pierres » ont engendré autant de contes populaires, bruissant des exploits des géants (Gargantua, Guewrel, Rannou ...) ou des korrigans, « espèces de petits nains noirs qui dansent le soir au clair de lune, et qui forcent les voyageurs égarés à danser avec eux jusqu'à ce qu'ils ne les aient fait tomber morts de fatigue » (Jacques Cambry, "Voyage en Finistère").

Les Korrigans Croquis_korrigans

Évoquer l'univers de Pascal Moguérou, c'est se perdre au détour d'un sous-bois, arpenter les sentiers moussus envahis de fougères, se nicher dans le creu d'un arbre centenaire, ouvrir grand ses yeux et rêver...

Les Korrigans Grand_livre_korrigans

D'albums en albums, les dessins de Pascal Moguérou ne cessent de nous émerveiller. Plus colorés que jamais, ce magnifique volume fera découvrir ou redécouvrir toutes les facettes malicieuses du Petit Peuple breton : korrigans, korriganes au travers d'histoires et d'astuces.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Beloved
Elfe du Jardin
Beloved

Nombre de messages : 849
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/08/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyMer 14 Sep - 16:43

Les Korrigans

Les Korrigans sont laids, d’aspect repoussant et grotesque. Ils sont habituellement de petite taille mais ont le pouvoir de s’enfler jusqu’à devenir de taille monstrueuse, ce qui fit croire aux humains qu’ils étaient les fantômes des antiques géants.

Le Peuple des Korrigans est employé a garder les trésors des collines. Mais ce sont aussi d’infâmes bandits, des voleurs accomplis, des vandales parfois dangereux. Ils sont capables de piller les demeures des humains, d’enlever des enfants (laissant en échange un horrible bébé korrigan), de provoquer des tornades qui peuvent détruire les champs, de flétrir les récoltes et de faire toutes sortes de tours pendables.

Robert HUNT dans Contes populaires de l’Ouest de l’Angleterre a noté cette histoire d’une vieille femme chez qui une bande de korrigans se retrouvait chaque nuit pour se partager le butin. Chaque fois, les voleurs laissaient à la vieille femme une pièce de monnaie pour avoir utilisé sa maison, mais elle en voulait plus encore. Un soir elle mit sa chemise à l’envers puisque les vêtements portés ainsi valent aussi bien pour éloigner les esprits que le fer ou l’eau bénite. Ainsi elle s’empara de tout le produit de leurs vols.
De ce jour elle souffrit de mille tourments chaque fois qu’elle enfila sa chemise.

Les Korrigans Korrigans-left.h5

L’avare sur la colline

Il est une colline des Cornouailles, appelée Grump, près de Saint-Just connue comme le rendez-vous des efles. On les voit se réunir dans des vêtements de fête pour danser faire ripaille et composer de la musique.

Bien que les esprits répugnent à toute intrusion en leur domaine, les spectateurs courtois étaient bien accueillis et même quelques fois recevaient de menus cadeaux non sans valeur.

Il y avait un vieil avare qui pensait tirer bénéfice de ces réjouissances. Il partit un soir dans l’intention de voler tout ce qu’il pourrait au petit peuple. Aussitôt sur la colline il entendit la musique bien qu’il ne pût rien voir. A mesure qu’il montait le son s’amplifiait et, soudain, le sol s’ouvrit sous ses yeux. Il en sortit un essaim de petits personnages, un groupe de musiciens, une troupe de soldats et une horrible bande de Korrigans, les gardiens des collines et des trésors de Cornouailles. Le vieil homme hésita un instant, mais la peur le quitta bientôt, car il était bien plus grand que tous ces esprits.

Pendant ce temps la colline toute entière s’était illuminée de millier de joyaux accrochés aux brins d’herbe. L’avare ouvrit de grands yeux émerveillés devant les tables garnies de la plus belle argenterie incrustée d’or et de pierres précieuses.

Puis la cour des Elfes apparut dans toute sa splendeur : les princes et les princesses des fées s’avancèrent jusqu’à la grande table, la plus somptueusement décorée. L’avare voulut se jeter sur toutes ces richesses. Il s’aperçut trop tard que les Korrigans avaient lancés sur lui des cordes étincelantes et qu’ils ne le quittaient pas du regard.

Soudain tout fut plongé dans le noir. Le vieil homme se sentit bousculé, percé de toutes parts et pincé de la tête aux pieds. A l’aube, notre avare se retrouva les quatre fers en l’air au pied de la colline, couvert de toiles d’araignées humides de rosée …

Les Korrigans Korrigans-02

Sur les landes du soleil levant

On raconte l’histoire d’une rencontre entre des contrebandiers et des esprits, au cours de laquelle les Korrigans jouèrent un rôle beaucoup plus effrayant. Une petite bande de contrebandiers descendit un soir à terre près de Long Rock, en Cornouailles.

Ils déchargèrent tout le butin de leur barque, gagnèrent la ligne de plus haute marée et trois d’entre eux partirent s’occuper de vendre leurs marchandises tandis que les trois autres, parmi lesquels se trouvait Tom Warren de Paul, connu comme l’un des plus hardis contrebandiers de son temps, s’allongèrent pour prendre du repos.

A peine furent-ils assoupis qu’ils furent réveillés par des sifflets perçants mêlés de tintements. Croyant que c’étaient là des jeunes gens venus faire la fête, Tom se leva pour les chasser. Il monta sur une dune un peu haute et vit à quelques pas de lui, dans un creux de dune, toute une troupe de gens vêtus de couleurs vives, pas plus hauts que des poupées, qui sautaient et dansaient à la lueur d’une multitude de lampes.

Sur un tertre au milieu des danseurs, un groupe petits vieux, tous barbus, soufflaient dans des harmonicas, tapaient sur des cymbales et des tambourins, jouaient de la guimbarde et soufflaient dans des pipeaux de roseaux.

Les petits hommes étaient tous vêtus de vert avec des bonnets rouges et leurs barbes se trémoussaient en mesure. Tom s’amusa beaucoup du spectacle et ne pu s’empêcher de leur crier : « Faut-il vous raser – faut-il vous raser, vieux crânes rouges ? » Il les héla ainsi deux fois et se trouvait au point de recommencer quand tous les danseurs, et des centaines d’autres qu’il n’avait pas vu, coururent se mettre en rangs, armés d’arcs et de flèches, de lances et de frondes. Aux sons d’une marche militaire, les Korrigans s’approchèrent, grandissant à mesure qu’ils avançaient. Leur aspect redoutable effraya tom au point qu’il s’enfuit prévenir ses compagnons, les sortit de leur sommeil et leur cria de remettre la barque à flot sous peine de mort. Alors qu’ils couraient vers la mer, il leur tomba sur le dos une pluie de cailloux « qui brûlaient comme des charbons ardents ». Ils avaient si peur qu’ils gagnèrent le large avant d’oser se retourner, sachant pourtant qu’ils étaient en sûreté car nul korrigan n’irait mettre le pied dans la mer.

Quand ils purent jeter un regard vers la côte, ils virent une armée de créatures les plus laides qu’on puisse imaginer. Alignées sur la rive, elles faisaient toutes sortes de gestes menaçants. Enfin à l’aube, on entendit approcher des chevaux, et le petit peuple disparu dans les dunes.

Bibliographie : Les Fées / Brian Froud et Alan Lee / Albin Michel / Paris

Sources : mythologie-fantastique. com
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.aceboard.net/index.php?login=15688
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyJeu 15 Sep - 0:19

Magnifique! superbe! les bras m'en tombent! oh

Grand merci pour ce post, Beloved! j'adore tous ces êtres et leurs légendes!
J'ai le livre de "fées, korrigans et autres créatures de Bretagne"!
Il est superbe, et j'apprécie également les textes en breton!
(... héhé! merci Lilas pour ce cadeau précieux!!! zou )
Les gravures sont magnifiques, et chaque fois que j'ouvre ce livre, j'ai vraiment l'impression de sentir à nouveau la Bretagne et ses terres mystérieuses!
Terre poignante et envoûtante, vraiment!
si vous n'y êtes jamais allés, je vous encourage vivement à le faire!
j'y suis allée i ly a fort longtemps à présent, mais je n'ai jamais plus oublié! et je n'ai qu'une envie, c'est d'y retourner!

En tous cas, pour les autres bouquins, je vais m'empresser de les commander chez Cultura! et vive l'achat en ligne!
ye

_________________
Les Korrigans Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Lilas
Elfe du Jardin
Lilas

Nombre de messages : 742
Localisation : Provence
Date d'inscription : 26/02/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyJeu 15 Sep - 0:31

De rien Béa, ont savait que tu étais une passionnée. fe do

A consommer avec modération pour les achat en ligne!!!!! oh ko

Je plaisante zou

Amitiés Lilas do

_________________
Les Korrigans Pens%e9e

Une pensée pour toi
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-cathy-miam.forumactif.fr
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyJeu 15 Sep - 0:37

Arf! un p'tit bouquin par mois, c'est raisonnable non?! :an:

_________________
Les Korrigans Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans EmptyMer 16 Nov - 1:39

lut Héhé! les Korrigans! ces petites pestes malicieuses et plus fortes qu'un lion!
Dans le bouquin "Fées et Korrigans", justement, de Philippe le Stum, les Korrigans sont dépeints ainsi:

Tous les auteurs ne s'entendent pas sur l'aspect physique des Korrigans.
Le point commun est qu'ils sont de petite taille, par nature, et qu'ils peuvent ainsi se cacher facillement derrière quelques bouquets de genêts ou encore se dissimuler dans quelques fentes de rochers...leur demeure favorite!
Plutôt bruns, certains noirs, ils sont dotés de pieds de bouc ou patte de chêvre.
Ils sont plutôt velus, hideux et trapus; leurs mains sont armées de griffes de chat, leur face est toute ridée, leurs cheveux crépus, les yeux sont creux et petits, mais brillants comme des escarboucles (grenat, rouge foncé!!).
Leur voix est sourde et cassée par l'âge.
Ils portent sur eux une bourse en cuir pleine d'or, dit-on;..mais celui qui s'aventure à la leur dérober, n'y trouve que poils, poussière...et une paire de ciseaux!..
Ils sont d'une force physique étonnante: on dit qu'à eux seuls, histoire de se maintenir en forme, ils ont aligné des pierres levées dans quelques coins de Bretagne.

Et, tout comme le signalait Beloved un peu plus haut, ils ont cette capacité effrayante de devenir aussi grand qu'un chêne...mais cet excés est rarissime! heureusement!
...mais attention! ils font partis de cette race de Lutin à Métamorphose! ainsi, il se pourrait bien qu'en forêt, un joli chant de rouge-gorge cache en réalité un monstrueux Korrigan, prêt à vous faire faire les pires cauchemars!...


...aaah! tant de choses à dire encore à leur sujet!
Cela dit, je connais une histoire qui raconte qu'un humain a su en faire ses amis: c'était un bossu, Lubin! vous ne connaissez pas? coa
Bon, dans ce cas, je viendrai vous conter l'histoire une très prochaine fois!

_________________
Les Korrigans Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Les Korrigans Empty
MessageSujet: Re: Les Korrigans   Les Korrigans Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Korrigans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Mélusine - Tome 6: Farfadets et Korrigans [Clarke & Gilson]
» Les Lutins
» Une silhouette dans la lande - Nouvelle
» Mes RealPuki en action, préparent Noël! page 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: AU JARDIN :: Arbre de Féerie :: Lutins-
Sauter vers: