L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettre d'une enseignante....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 53
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Lettre d'une enseignante....   Sam 22 Jan - 18:55

fe j'ai reçu ce mail ce matin.
Faites-le suivre si vous le pouvez. Histoire de réagir et ne pas s'endormir sous l'absurdité de cette société ...



Sujet : Invitation à lire ce poème d'un professeur des écoles


> poème d'une enseignante
>
> Monsieur Le Président, merci de lire ce message:
>
> Un p'tit bonheur sur une page,
> Une douceur... pour l'Education Nationale.
>
> Je le confie à la toile,
> La grande toile du progrès,
> Afin qu'il tisse les voiles...
> De la solidarité,
> Et qu'il rayonne aux ondes..
> De l'humanité.
>
>
> Je suis Professeur des Écoles
> Dans un petit village de l'Eure,
> Trois cents âmes y demeurent,
> Et vingt-six élèves à l'école..
> Une classe, dite « unique »,
> Mais cinq cours, dits multiples...
>
>
> Dans cette école une chance,
> Un p'tit morceau de bonheur,
> Qui s'écrit avec ces trois lettres :
> Employée de la Vie Scolaire.. .
>
> Pour l'Éducation Nationale,
> Un p'tit bonheur, c'est pas banal,
> Un léger baume sur le coeur
> De cette Grande Dame
> Un peu... bancale !
>
> Notre bonheur, c'est Géraldine,
> En silence elle participe
> A la guérison d'la Grande Dame...
> Elle est... une Valeur Ajoutée
> HUMAINE rentabilité,
> Et c'est du bonheur... assuré !
>
> Dès le matin, elle s'active,
> C'est sur le net qu'elle s'incline
> Les courriers, les notes de service,
> Toutes les infos de l'inspectrice,
> Et celles de l'Académie....
>
>
> Mes mots notés au brouillon,
> Les compte-rendus de réunion,
> Tapés, imprimés, photocopiés,
> Enveloppés, adressés, timbrés,
> Prêts à être distribués...
>
>
> Encadrés, les derniers dessins des CP,
> Affichés, sinon... à quoi bon dessiner ?
> Un CM vient montrer son texte sur le musée,
> Elle l'aide à le recopier, à taper sur le clavier..
> Afin de ne pas gêner, le travail commencé,
> Un autre enfant vient finir avec elle l'exercice,
> Elle explique et décortique, redonne de l'énergie...
>
>
> Rangée la bibliothèque,
> Notés les livres prêtés,
> Elle prépare la maquette,
> La une du journal scolaire...
> Ah! Notre petit journal
> « Magique », ils l'ont appelé
> Quel travail de fourmi,
> J'y passerai......des nuits ?
>
>
> Sonne la récréation, une mi-temps pour souffler,
> Elle me rejoint, souriante, à la main nos deux cafés,
> Quelques chaudes gorgées, entre... deux conflits à régler,
> Des solutions à trouver, des mots à reformuler,
> Une écorchure à soigner, une blessure à consoler...
> Et puis... c'est reparti !
> Sur les chemins de la connaissance,
> Vaincre ainsi sans cesse l'ignorance,
> Avec labeur, effort, sérieux,
> S'ouvrir l'esprit, être curieux.
> Ne pas oublier l'insouciance,
> De tous ces êtres en enfance,
> La bonne blague !... On la mettra dans le journal,
> Les bons gags, et les rires, c'est vital !
>
> Dans les pots
> Les peintures sont bien préparées,
> Quatre enfants sur un chevalet,
> Deux à l'ordi pour recopier,
> Les autres en dessin sur papier,
> ...Sans elle, jamais...
> Ce ne serait si bien géré.
>
>
> Le soir, coup de fil...
> C'est Géraldine,
> A sa voix, je perçois,
> Une blessure qui abîme...
> Écoute, me dit-elle... c'est à pleurer !
> Du « Pôle Emploi » j'ai reçu... un imprimé,
> Dans quelques semaines, c'est marqué,
> Votre contrat est terminé...
> Ils me demandent ce que j'ai fait,
> Pour trouver un futur emploi..
>
>
> Sa voix se fêle... "J'ai..un emploi! »
> Ils me demandent ce que j'ai fait,
> pour me former, pour m'insérer,
> Sa voix se gèle.... puis accélère: « Je... suis formée,
> depuis trois ans, j'me sens utile, insérée et c'est varié,
> pas bien payé, mais... j'veux rester ! »
> Sa voix s'étrangle... c'est à pleurer...
> Ils me demandent mes compétences
> C'que j'ai acquis, que vais-je répondre ?
> Il y a l'espace... d'UNE LIGNE
> UNE LIGNE.... mais tu te rends compte !
>
>
> J'ai honte, honte... il aurait fallu UNE PAGE
> Au moins UNE PAGE pour répondre,
> J'ai honte, honte... pour notre Grande Dame
> Pour ceux qui l'ont créée, l'ont fait évoluer,
> Qui a tant appris aux enfants,
> Qui a tant encore à leur apprendre..
>
>
> Et Géraldine ???
> On n' lui dira même pas MERCI
> Bien sûr, pas de parachute doré,
> Et même pas d'indemnité
> Ils lui précisent... Oh!..comme ils disent
> D'étudier ses droits... pour... le R.M.I.
> Elle a raison... c'est à pleurer...
> Alors qu'on demande chaque jour,
> A nos élèves de dire « Bonjour »
> De dire « Au revoir » et.... « Merci »
> De s' respecter, d'être poli
> Comme vous dites, Monsieur Sarkozy...
> Que vais-je dire, à la p'tite fille,
> Qui l'autre jour, près de moi, s'est assise,
> Et, tout fièrement, m'a dit :
> « Tu sais, Maîtresse, moi, quand j'serai grande,
> J'irai au collège, comme mon grand frère,
> J'irai au lycée, j'passerai mon bac,
> Et je ferai... comme Géraldine! »
> Je sursaute... Mon coeur se serre...C'est à pleurer.
>
>
> C.Picavet
> Professeur des écoles
> à l'école des Livres Magiques Saint-Grégoire du Vièvre (Eure)
>
>
> En hommage à toutes les Géraldine, Florence, Sabrina, Laurence, Elodie, à tous les Philippe, Sébastien, et bien d'autres qui ont valorisé mon travail, et participé à la guérison d'la Grande Dame...qui est encore bien malade...
>
>
> Je ne crois pas à la peur, je crois à la force et à la magie des mots,
> Et pour garder notre bonheur, il suffirait de quelque Euros...
> Quel patron, quelle entreprise, après trois ans de formation, Jetterait son salarié, pour prendre un autre, recommencer ?Quel jardinier, quel paysan, brûlerait sa récolte mûre, apres avoir semé, soigné ?
> Je n'ai pas fumé la moquette
> Je veux seulement que l'on arrête, De prendre les gens pour des pions,
> Qu'on arrête de tourner en rond !
> Torpillé le « Chagrin d'école »En mille miettes de BONHEUR !
>
>
> En l'honneur de tous ces p'tits bonheurs..
> INONDONS LE NET
> les amis, les décideurs,
> les chômeurs, les travailleurs,
> les directeurs, les inspecteurs,
> employés et professeurs,
> députés, ministres,
> rmistes ou artistes,
> chanteurs, compositeurs, rappeurs, slameurs,
> radios, journaux, télés,
> et à tous ceux qui sont... parents... d'un enfant...
> enfin à chaque être humain de ce pays
> qui j'espère un jour dans sa vie,
> a bénéficié d'un peu de bonheur,
> de cette Valeur Ajoutée
> HUMAINE rentabilité,
> dans le giron de la Grande Dame.
>
>
> P.S. : Ironie..... A la rentrée, c'est presque sûr
> Notre petite école rurale
> Sera dotée d'une Valeur Matérielle Ajoutée,
> Des fonds ont été débloqués,
> Huit ordinateurs et un tableau interactif
> Nous serons à la pointe du progrès ! Et pour cela, je serai formée !
> Mais, qui m'aidera à installer, et à gérer, sans Valeur Humaine
> Ajoutée ?
>
> A LIRE, PUIS A TRANSMETTRE merci
> Ce n'est pas la 1ère fois que l'Éducation Nationale, autrement dit l'État, se déshonore !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Chrysalide
Grand Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 1541
Age : 48
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   Lun 24 Jan - 4:59

Comme c'est si bien dit... et malheureusement si vrai ! C'est du n'importe quoi... et si habituel pourtant !
Des cas comme celui-ci, j'en connais plus d'un !... et c'est à pleurer !
D'ailleurs, je vis cette absurdité malheureusement... Je voulais prendre 3 ans de congès parental pour m'occuper de Lutine et Lutin. On m'a dit OK !, mais vous ne retrouverez pas votre poste, ni votre lieu de travail. Vous aurez "un" poste mais très certainement dans une autre université. Pourtant avec un emploi technique assez rare comme le mien, je n'y croyais pas trop. Mais on m'a dit que je n'aurai pas le même poste mais un poste soit de factotum, ou bien de triage du courrier, ou bien de technicienne de surface, ou bien encore de standardiste. Mais alors, pourquoi me serai-je formée à un poste de reprographiste et de relieur professionnel alors que personne ne voulait se dernier poste... trop minucieux à leur gout. Ce n'est pas péjoratif quand je site tous ces métiers que l'on pourrait me proposer, mais je veux réintégrer MON poste. Du coup, je ne prendrai qu'un an, parce-que là on me garde mon poste bien au chaud. (Quoique... actuellement mon responsable gère mon poste, et une nana est venue en renfort du côté reprographie où est d'habitude le responsable.) Et encore mieux... Ma chef me téléphone en septembre pour me dire qu'il va falloir reprendre le 1er septembre (au lieu de mi-octobre pour faire un an) car à cette date, l'état, par le biais de l'académie va vérifier les postes occupés par des titulaires (comme moi) et ceux vacants. Les postes vacants seront mis au concours. De ce fait, si je ne suis pas dans mon poste à cette date, je perdrai le perdrai et je serai mutée ailleurs. Pourquoi c'être autant investi pendant plus de 23 ans dans le même service, me dirai-vous ? La sécurité de l'emploi dans l'éducation nationale... parlons-en ! Au moins avant on n'avait pas une grosse paye (et on ne l'a toujous pas !), mais on avait la sécurité de l'emploi, mais maintenant on ne l'a même plus !
Je suis de tout coeur avec ces femmes et ces hommes dans la galère et dont la vie professionnelle est tracée par un seul homme... Et après on parlera de respect de l'individu ! Ben !... Bravo !
Bises,
Chrysalide

_________________
Chrysalide
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 53
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   Lun 24 Jan - 9:33

ai ma Chrysalide.... je crois qu'il y a bien longtemps désormais qu'ils ont oublié le sens humain et honorable...
nous ne sommes que des objets à produire ou à consommer.
Rien de plus.
Nous rentrons dans la profondeur du labyrinthe infernal.
Un enfer créé par la société.
qui en ressortira vivant?
NOUS! celles et ceux qui auront trouvé la force de porter un regard autre sur la Vie, sur l'essentiel.
ainsi, se retrouver, se resserrer peu à peu les uns aux autres, pour non pas s'opposer à cette machine infernale,
mais avancer vers un chemin plus humain, ensemble traverser ce dédale et trouver la source de lumière!

On va y arriver. courage ma Fée, montre-leur que tu restes convaincue que ce poste a besoin de toi,
et ils seront convaincus.

Et si vraiment.... alors tu trouveras la force et la conviction pour te proposer ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Chrysalide
Grand Elfe du Jardin
avatar

Nombre de messages : 1541
Age : 48
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   Lun 24 Jan - 13:06

Tu as tout à fait raison ma fée, mais je trouve bien dommage cette façon de faire avec l'être humain. Heureusement que bon nombre d'entre nous avons "trouvé" autre chose pour nous épanouir... sinon on tomberait bien vite en enfer ! Et puis rien ne vaut la famille, n'est-ce pas ?
Bisous bisous,
Chrysalide

_________________
Chrysalide
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 53
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   Lun 24 Jan - 15:48

ai rien ne vaut la famille. celle du sang, et celle qui se forme au fil du temps avec les uns et les autres que nous rencontrons en chemin!
la Famille du coeur! ... dont vous êtes! cr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
abigail
DRUIDESSE
avatar

Nombre de messages : 2291
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   Jeu 10 Fév - 0:11

je suis moi-même AVS, auxiliaire de vie scolaire ...
chez nous, c'est la personne qui s'occupe d'enfants handicapés.
je dis que je suis AVS, mais je ne le serais surement plus dans quelques jours.
tout le monde m'apprécie, apparemment dans mon boulot. les instits avec qui je bosse me disent très clairement qu'elle ne veulent pas que je parte. avec les enfants dont je m'occupe, un vrai lien a été tissé, et c'était pas gagné, dans un cas au moins ! ce sont des enfants "dys" comme on dit : dyslexie, dyspraxie, dysphasie. une seule à un handicap physique. c'est la seule qui gardera une Avs, quoi qu'il arrive. il vient d'être décidé que les "dys", troubles de langage, de compréhesion et de communication, parfois de comportement, n'ont pas assez besoin d'une aide !
pourtant, j'ai vu ma CM1 passer de la provocation agressive et refus de travailler à une bonne volonté quasi-régulière; ma CM2 qu'on disait perdue d'avance suit le même programme que les autres, à peine simplifié.
on leur a attribué une AVS jusque juillet. après ça, débrouillez-vous ! sauf que moi, mon contrat s'arrête le 3 mars, à moins qu'il ne soit renouvellé. sauf que je vois tous les autres partir sans espoir de budget. parce que c'est ça, le renouvellement de ces contrats : du fric ! la décision de garder quelqu'un n'est pas prise dans l'école, pour ces contrats-aidés : on envoie la demande et un parfait inconnu, loin d'ici, va prendre la décision.
les parents me demandent de suivre leur enfant l'année prochaine, parce qu'ils en ont marre de changer de personne, de tout recommencer à zéro à chaque fois. sauf qu'il n'y aura plus personne.
non seulement j'ai pas du tout envie d'arrêter de bosser mais en plus, je me sens bien dans cette école, j'ai mes petites victoires quotidiennes auprès de mes petites protégées, mes difficultés quotidiennes aussi qui sont les leurs et que je veux les aider à surmonter ...
sauf que ...

_________________
je suis un cercle dans un cercle sans commencement ni fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'une enseignante....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'une enseignante....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Lettre de Denain
» MA LETTRE AU PERE NOEL !
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: LE PORTILLON :: SOS TERRE!-
Sauter vers: