L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Lègendes des terres du nord

Aller en bas 
AuteurMessage
Tarja Lovegood
Graine de Lutin
Tarja Lovegood

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/07/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyMer 27 Juil - 16:41

J'ai trouvé ces lègendes sur internet...

En ce temps-là le monde était couvert de forêts immenses et s'enveloppait de vapeurs molles et tièdes, comme les prairies au lever du soleil. Le souffle de Thyr-Thiwas-Zio le tout puissant avait fait naître d'un pôle à l'autre des millions de plantes et d'êtres qui prospéraient en paix dans les profondeurs des abîmes liquides, ou sur les continents nouveaux. Les homme venaient d'apparaître, et déjà ils régnaient par l'esprit sur tout le reste de la création.

Parmi ceux qui habitaient les contrées qu'on devait appeler plus tard l'Europe, vivaient deux frères nommés Bar-Knussen et Rosterold. Ils étaient bergers, mais au lieu de posséder comme les bergers d'aujourd'hui de grands troupeaux de rennes, ils avaient pour richesses d'innombrables hordes de mammouths. Car dès sa venue sur la terre, l'homme avait domestiqué les mammouths énormes et tranquilles. Il leur faisait porter ses lourds fardeaux, labourer le sol, traîner ses chars ; il mangeait leur chair, fabriquait des tentes et des vêtements avec leur peau, des outils et des armes avec leurs os. Par les plaines immenses et profondes où l'herbe grasse ondulait ainsi qu'une perpétuelle moisson, les mammouths erraient paisiblement sous la garde de leurs maîtres. Hautes et sombres tours, couverts de longs poils que le vent agitait, leurs trompes balancées alternativement vers le ciel ou la terre, leurs défenses recourbées qui brillaient en éclairs d'ivoire, ils se groupaient le soir au bord des étangs et poussaient leurs barrissements.

Ceux de Rosterold et de Bar-Knussen étaient les plus beaux et les plus nombreux. Mais l'aîné des frères, Rosterold, nourrissait des instincts pervers et cupides, et une secrète jalousie le poussait contre l'autre. Il convoitait depuis longtemps le troupeau de Bar-Knussen ; il avait résolu de l'en dépouiller coûte que coûte.

L'idée du crime germa et s'épanouit peu à peu en lui.

Une nuit que Bar-Knussen sommeillait dans sa tente, Rosterold entra. Avant que le dormeur pût se défendre, il l'assomma de sa hache de silex taillée. Puis, sans remords, il alla cacher le cadavre dans une caverne, et dès le lendemain, il joignit à son troupeau celui qu'il venait de conquérir par le meurtre.

Or l'esprit de Bar-Knussen, en quittant son corps, s'envola jusqu'à la région où trônait Odin, père de la sagesse et de la destinée.

— O toi qui es juste, dit l'esprit, je te demande de châtier mon frère !

Et le dieu qui sait tout et pour qui nul mal ne doit rester impuni, répondit

— Ton frère sera châtié !

Il fit un signe au fond des nuées. Alors, en bas, les eaux qui avaient fait trêve pendant une longue succession d'années, se remirent soudain en mouvement et rampèrent à l'assaut des continents. Le niveau de la mer, en s'élevant, força les rivières et les fleuves à rétrograder jusqu'à leurs sources. Par degrés, l'inondation gagnait. Les terres disparaissaient de nouveau sous l'envahissement glauque ; les forêts et les savanes s'affaissaient, noyées. Une pluie lourde tombait sans interruption.

Rosterold, chassant devant lui son troupeau de mastodontes, dut fuir le fléau. De longs jours il marcha vers le nord, dans l'espoir de pouvoir s'arrêter enfin, planter sa tente et prendre du repos. Ses mammouths, serrés autour de lui dans un fourmillement confus d'échines, haletaient de fatigue et de faim, et des gémissements douloureux les parcouraient comme les vagues passent sur l'océan. Mais toujours, sous la menace du péril sans cesse renaissant, il fallait repartir, et Rosterold, criant des blasphèmes et fouaillant d'un aiguillon le chef de la horde, remettait en marche l'armée formidable des colosses.

Un soir, les migrateurs arrivèrent en face de la mer. Derrière eux, devant eux, de toutes parts, l'eau s'étendait, les enveloppait. Pour la première fois, les géants sentirent passer sur leur force impuissante, le frisson de l'inéluctable. Pendant des siècles, quand leur foule immense couvrait la planète, ils avaient pu croire que le monde leur appartenait, à eux les monstrueux colosses, auprès de qui tout ne valait que poussière ! Et voilà que l'homme était venu, l'homme, ce chétif pygmée, qui les avait asservis. Pourquoi régnait-il, lui... le nain, plutôt qu'eux... les géants ?

Tandis que l'eau sournoise continuait à s'allonger dans leur direction, par les vallées, les défilés des montagnes, les lits des fleuves, les mammouths lancèrent une clameur désespérée qui s'en alla réveiller les échos des pics lointains et fit tressaillir l'horizon arctique. Sous le ciel bas où se glissaient des lueurs livides, leurs trompes levées et sonnantes étaient les buccins de la mort. Ils contemplaient autour d'eux la nappe montante et luisante où se reflétait leur agonie. Ce fut alors que le promontoire où ils étaient rassemblés et qui marquait leur dernier refuge, commença de s'affaisser sous leurs masses pesantes et que le limon et le sable se mirent à les enliser. Leur conducteur, un vieux mâle dont Rosterold avait fait sa monture, fut soudain secoué d'un sursaut de fureur... « Pourquoi lui, ce pygmée ? » Il saisit sur son dos le maître cramponné à la toison, et le jeta à terre. Sans le laisser se redresser, il leva sur lui un de ses pieds déjà englués dans la vase mouvante. Le lourd pilier retomba avec rage, le mammouth écrasait le dominateur dont l'inutile pouvoir n'avait pas su empêcher le désastre.

Du sang se mêla à la boue, puis, satisfait, le justicier se coucha pour mourir. Déjà, édifices ruinés à la base, ses frères coulaient tout droits, happés par le sol vorace. Longtemps ils luttèrent. Mais, tour à tour, leurs barrissements tragiques s'éteignirent : et la mer régna...

On les retrouve maintenant par monceaux, intacts dans leurs gangues de glace, sous les froides latitudes de la baie Tchesskaïa, du golfe de l'Ob, des îles Liahkoff. Cimetières de géants vaincus qui dorment là, debout depuis des millénaires, et qui gardent l'éternel secret des convulsions du monde préhistorique dont ils furent les témoins à jamais muets.

Il y en aura d'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Tarja Lovegood
Graine de Lutin
Tarja Lovegood

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/07/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyMer 27 Juil - 16:48

Encore une plus petite, concernant la finlande cette fois !

Le cygne est le symbole de la Finlande.
Dans la mythologie finlandaise, le cygne est le gardien de la Terre des Morts.


Le 14 ème poème de l'épopée nationale, le Kalevala, parle de Lemminkäinen,
vaillant guerrier, joyeux luron et véritable Don Juan.
Il est épris de la fille de la reine des Terres du Nord.
Pour obtenir la main de la jeune fille, Lemminkäinen doit réaliser trois exploits dont le dernier est de tuer le cygne du fleuve Tuonela

Lemminkäinen descend aux Enfers où il doit tuer le cygne de la Terre des Morts
et le porter à la reine des Terres du Nord.
C'est alors qu'un berger ennemi du jeune homme le tue et le jette en morceaux dans le fleuve Tuonela.
La mère de Lemminkäinen reçoit un signe lui faisant savoir que son fils est mort, elle part à sa recherche.
Le fleuve lui livre les restes de son fils, elle les réunit et lui redonne vie.
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyJeu 28 Juil - 11:46

Ces légendes sont sublimes!!!! merci de nous les avoir rapportées dans le Jardin!
au fait, j'ai juste déplacé ton fabuleux sujet dans "Le Chêne", car là où tu l'avait posté, c'est juste pour les histoires que l'on écrit soi-même! mais c'est pô grave! voilà qui est réparé! ye

En tous cas, ce sujet est merveilleux! continue de fouiner le Web! tu fais de bonnes prises!
Bizoux! zou coa

_________________
Lègendes des terres du nord Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Tarja Lovegood
Graine de Lutin
Tarja Lovegood

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/07/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyJeu 28 Juil - 11:49

merci beaucoup !!L'ennui c'ets que c'est assez dur de trouver des lègende Scandinave et autre sur le net...Surtout concernant la Finlande !!(j'adore ce pays...) quand je mets lègende finlandaise, je tombne sur des lègendes de musiqe !
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyJeu 28 Juil - 11:56

Oui, c'est vrai que ce n'est pas évident! hi moi, je tombe souvent sur des références de bouquins, mais pas les légendes en elle-même! bref! je fouine régulièrement aussi sur le web! je guêterai tout particulièrement la Finlande, et dès que je trouve quelquechose, je te fais signe!!! tch

_________________
Lègendes des terres du nord Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Béa
Rang: Administrateur
Béa

Nombre de messages : 8962
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyJeu 28 Juil - 11:56

Oui, c'est vrai que ce n'est pas évident! hi moi, je tombe souvent sur des références de bouquins, mais pas les légendes en elle-même! bref! je fouine régulièrement aussi sur le web! je guêterai tout particulièrement la Finlande, et dès que je trouve quelquechose, je te fais signe!!! tch

_________________
Lègendes des terres du nord Mini_380899boutpasmess
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Tarja Lovegood
Graine de Lutin
Tarja Lovegood

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/07/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyJeu 28 Juil - 12:01

merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Acya
Grand Elfe du Jardin
Acya

Nombre de messages : 1220
Localisation : Alfaheim
Date d'inscription : 01/06/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyVen 29 Juil - 11:52

Adepte de la mythologie scandinave, j'ai apprécié particulièrement ta première légende, bravo ! Où trouves-tu ces histoires ? Moi c'est plutôt par les livres...

A part ça, si ça t'interresse, je te donne l'adresse d'un petit site sur cette mythologie fabuleuse.

http://grenier2clio.free.fr/nordique/index.htm

fey
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elfetvampire.populus.ch
Tarja Lovegood
Graine de Lutin
Tarja Lovegood

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/07/2005

Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord EmptyVen 29 Juil - 12:58

Merci beaucoup pour le lien !!Je vais aller en lire quelque une !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lègendes des terres du nord Empty
MessageSujet: Re: Lègendes des terres du nord   Lègendes des terres du nord Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lègendes des terres du nord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dictionnaire du noir parlé.
» JdR "Terres de Légendes" et LDVH
» Brocéliande, terre de légendes
» [Souscription] Les Terres de Légende/Dragon Warriors
» Les Terres de légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: AU JARDIN :: Le Chêne-
Sauter vers: