L-J-M

Contes, Légendes, Traditions, Féerie,Ecriture, Graphisme
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MORGANS & mary-morgan

Aller en bas 
AuteurMessage
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: MORGANS & mary-morgan   Mer 15 Juin - 10:48

Les "Mary-morgan" qui peuplent les étangs comme les mers, ont l'impudeur des Sirènes mais pas leur corps de poisson couvert d'écailles!

Elles n'en troublent que plus aisément les hommes qu'elles entraînent sous les eaux, dans des prisons dorées, merveilleux palais de cristal et de nacre où tous les plaisirs sont prodigués!

Près de Vannes, dans l'Étang du Duc, vit l'une d'entre elles!
On peut l'apercevoir les matins d'été quand elle sort de l'au pour peigner ses longs cheveux verts au soleil, et tresser des couronnes de glaïeuls.

Selon la Tradition, c'est une princesse qui, pour échapper à un mariage forcé, se jeta dans le lac!... oc

Il est arrivé que des Mary-Morgan se mêlent aux humains...mais elles gardèrent la nostalgie de leur élément d'origine.
La fillette abandonnée qu'adopta un seigneur de Crozon était l'une d'elles!
On dit que ses fugues vers la mer devinrent de plus en plus fréquentes et, un jour, elle disparut à jamais!


Voili pour commencer! si vous trouvez des légendes sur les Morgans, n'hésitez pas à nous les offrir!

A suivre! ti lw

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Béa
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8962
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: MORGANS & mary-morgan   Lun 20 Juin - 10:28

LES MORGANS DE L'ÎLE D'OUESSANT

La tradition Orale de l'île d'Ouessant a longtemps conservé le souvenir de gracieuses créatures qui, dans un passé fort lointain, fréquentaient ses rivages.

Les morganed (morgan au singulier)et leurs femmes les morganezed (morganès au singulier, et Morgane en Français), semblables à de petits hommes et de petites femmes, vivaient sous les flots.
Ils y étaient dirigés par un roi dont le palais était une merveille dont n'approchaient rien de ce qu'il y a de plus beau sur la terre, en fait d'habitations royales! (Luzel).

Ils venaient parfois au clair de lune, jouer sur le sable des grèves.
On ne pouvait guère, cependant, les observer bien longtemps car, au premier battement de paupières, tout s'évanouissait!...
Les Morgans étaient d'un naturel paisible et bon... hélàs, les hommes en profitèrent pour les duper et c'est pourquoi ils évitent depuis longtemps notre compagnie.

Luzel, qui en 1873 recueillit à Ouessant plusieurs récits se rapportant aux Morgans, les compare aux créatures marines des traditions nordiques:
Comme nos morgans Bretons, les nixes et les ondines recherchent le commerce des enfants de la terre!
Ils se présentent à eux sous les apparences les plus séduisantes, les engagent à la danse et finissent par les entraîner au fond des eaux!..


Bien sûr, il est dit que s'en était pour une vie meilleure dans leur merveilleux palais!.. coa

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://contesduchene.blogspot.com
Elfe Triskell
Germe de Lutin
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Forêt de Brocéliande
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: MORGANS & mary-morgan   Lun 19 Déc - 13:25

Deux jeunes filles de l'île d'Ouessant, cherchant un jour des coquillages, au bord de la mer, aperçurent une Morganès qui séchait ses trésors au soleil, étalés sur deux belles nappes blanches. Les deux curieuses, se baissant et se glissant tout doucement derrière les rochers, arrivèrent jusqu'à elle, sans s'en être aperçues. La Morganès, surprise et voyant que les jeunes filles étaient gentilles et paraissaient être douces et sages, au lieu de se jeter à l'eau, en emportant ses trésors, replia ses deux nappes sur toutes les belles choses qui étaient dessus et leur en donna à chacune une, en leur recommandant de ne regarder ce qu'il y avait dedans que lorsqu'elles seraient rendues à la maison, devant leurs parents.
Voilà nos deux jeunes Ouessantines de courir vers leurs demeures, portant leur précieux fardeau sur l'épaule. Mais, l'une d'elles, impatiente de contempler et de toucher de ses mains les diamants et les belles parures qu'elle croyait tenir pour tout de bon, ne put résister à la tentation. Elle déposa sa nappe sur le gazon, quand elle fut à quelque distance de sa compagne qui allait dans une autre direction, la déplia avec émotion, le coeur tout palpitant et ... n'y trouva que du crottin de cheval. Elle en pleura de chagrin et de dépit !

L'autre alla jusqu'à la maison, tout d'une traite, et ce ne fut que sous les yeux de ses parents, dans leur pauvre chaumière, qu'elle ouvrit sa nappe. Leurs yeux furent éblouis à la vue des trésors qu'elle contenait : pierres précieuses, perles fines et de l'or, et de riches tissus !... La famille devint riche, tout d'un coup ; elle bâtit une belle maison, acheta des terres et on prétend qu'il existe encore, parmi les decendants, qui habitent toujours l'île, des restes du trésor de la Morganès...

Conte extrait du site : http://maitre.cles.free.fr/pages/le_barde/contes-bretagne.htm#breton1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MORGANS & mary-morgan   

Revenir en haut Aller en bas
 
MORGANS & mary-morgan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les héros de l'ORTF en livres : Saturnin, Toutou, Kiri, Nounours, Titus...
» Un nouveau Morgan à trois roues ?
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» [Collection] Morgan Kane (Champs Elysées)
» Mary Elizabeth BRADDON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L-J-M :: AU JARDIN :: Bretagne, Terre de Légendes! :: Légendes-
Sauter vers: